Quel est le coût d’une assurance pour vélo électrique ?

En France, il y a de nos jours de plus en plus d’adeptes du vélo électrique. Ces derniers mois, la vente explose à cause de la prime de l’Etat allant jusqu’à 600 euros en île de France.

Bien que le budget conséquent soit considérablement réduit, il faudra penser au coût de l’assurance pour votre vélo électrique.

A lire également : Assurance voiture jeune conducteur : les erreurs à éviter

Pour diverses raisons, cette dernière s’avère très nécessaire. Dans cet article, découvrez toutes les informations relatives au coût d’une assurance pour vélo électrique.

Combien coûte l’assurance d’un vélo électrique ?

Lorsque vous disposez d’un vélo électrique, vous n’êtes pas obligé de souscrire à une assurance deux-roues particulière.

A voir aussi : Comprendre le fonctionnement des tarifs d'Assurance Auto Adaptée

En effet, comme pour le vélo classique, votre responsabilité civile, concernant ce dernier, sera couverte par votre assurance multirisque habitation.

Cependant, vous devez assurer votre vélo électrique contre la casse et le vol. Bien évidemment les assureurs mettent à disposition de leur client des garanties contre la casse occasionnelle et le vol avec effraction ou agression.

C’est cette dernière qui va vous permettre de bénéficier d’une prise en charge des frais de réparation et parfois de location de nouveau vélo.

Généralement, le coût de cette assurance varie en fonction de la valeur du vélo et de son usage. Notez que les prix d’assurance proposés oscillent entre 6 % et 8 % du prix d’achat neuf.

Par conséquent, pour les modèles moins chers, il faudra compter environ 50 euros/an. Quant aux modèles les plus coûteux, l’assurance peut aller jusqu’à 500 euros/an.

Comment assurer un vélo électrique ?

Pour assurer un vélo électrique, vous devez commencer par l’homologuer. En effet, un vélo électrique non homologué ne pourra pas être assuré. L’homologation est une attestation qui précise le type et la puissance du moteur électrique.

Pour être homologué, un vélo électrique doit remplir plusieurs critères. D’abord, le moteur ne peut démarrer que lorsque le cycliste pédale réellement. Ensuite, la puissance du moteur ne doit pas dépasser les 250 watts.

Enfin, le moteur doit s’arrêter automatiquement lorsque le vélo atteint la vitesse de 25 km/h. Lorsque ces conditions sont réunies, la souscription d’une assurance vélo électrique est facile.

Il ne vous restera que de choisir l’assureur adapté à vos besoins. Ce dernier doit en effet vous proposer des garanties dont vous avez besoin à des prix abordables.

Pour choisir le meilleur assureur sur le marché, vous pouvez utiliser l’un des meilleurs comparateurs en ligne ou faire appel à un courtier.

vous pourriez aussi aimer